Togo : le gouvernement en croisade contre tous les produits dangereux pour éviter le pire

Togo : le gouvernement en croisade contre tous les produits dangereux pour éviter le pire

Selon les dernières actu togolaises partagées par Togo News, afin d’éviter le scénario libanais, le gouvernement s’intéresse à la gestion de tous les produits chimiques dangereuses qui se trouvent autour du port de la capitale togolaise. En effet, d’après le journal togolais en ligne, les autorités togolaises ont été alertées suite aux explosions qui ont eu lieu à Beyrouth, elles ont démarré à titre préventive des inspections et des contrôles des différents entrepôts, ainsi que des espaces de stockage de marchandises se trouvant dans le port de Lomé à la recherche de produits dangereux.
Cette inspection, dirigée par le président de la République du Togo Faure Gnassingbé, vise à mieux contrôler les entrepôts en évitant le pire.

Vers une meilleure gestion des entrepôts dans le port de Lomé

Suite aux explosions survenues dans la capitale libanaise, les autorités togolaises ont entamé une visite de contrôle et d’inspection des espaces de stockage de marchandises et des entrepôts se trouvant dans la zone portuaire. Entamée le 14 septembre dernier, l’inspection qui a été initiée suite à la demande du chef d’État togolais, Faure Gnassingbé, se poursuivrait jusqu’au mois d’octobre prochain. Ce contrôle est mené par une commission ad hoc, qui a été mise en place grâce à un décret ministériel du département des transports, et est essentiellement présidée par le directeur des Affaires maritimes togolais, Robert Bakaï.

D’après les dernières actualités révélées par les médias, la double explosion qui a eu lieu au port de Beyrouth, aurait fait plus de 171 morts et prés de 6 000 blessés. Afin d’éviter le pire, le gouvernement togolais a opté de prendre de multiples mesures préventives.

Objectif de l’inspection

Cette tournée vise essentiellement à contrôler la circulation des différentes marchandises dangereuses qui transitaient dans les lieux de stockage et des entrepôts du port de Lomé. En outre, cette inspection permettrait ainsi de s’assurer des différents conditions de stockage en apportant toutes les recommandations mises en place par la commission.
Il est important de mentionner que le port de la capitale togolaise constitue l’un des poumons économiques du pays. En effet, le port de Lomé est le seul port en eau profonde de la région. C’est pour cette raison que ce port joue un rôle assez stratégique dans le transit des différentes marchandises qui sont destinées à d’autres pays de la région comme le Burkina Faso ou le Niger. Comme a assuré Togo News, vu l’importance du port de Lomé, le gouvernement a opté d’y renforcer sa sécurité.

Articles similaires