Togo : les entrées d’IDE en hausse pour la troisième année consécutive

Togo : les entrées d’IDE en hausse pour la troisième année consécutive

D’après le nouveau classement de Greenfield Performance Index 2020 révélé dans les différents journaux togolais en ligne, le pays de Faure Gnassingbé a réalisé la meilleure performance mondiale en 2019 en matière d’IDE, par rapport à la taille de son économie.
En 2019, plus précisément sur les huit derniers mois de l’année, la République togolaise a été le pays le plus performant du continent africain en termes de promotion des investissements. De septembre à décembre, le pays a remporté 13 projets d’IDE (Investissements directs étrangers) nouveaux contre seulement 5 pour toute l’année 2018. La plus forte croissance du nombre de projets Brownfield dans tout le continent. Ce qui lui a valu ce bon classement de num 1 mondial.
En effet, le Togo a été classé ‘Premier’ parmi le top 30 des meilleures performances en matière d’investissement direct étranger, devançant ainsi le Burkina Faso et le Bénin, respectivement ‘deuxième’ et ‘troisième’.

Togo, première destination africaine de nouveaux projets d’IDE en 2019

Le pays de Faure Gnassingbé – nouvel entrant au classement – a dépassé la moyenne requise dans ce classement (15 nouveaux projets) avec un indice de 12 points. 68 % de cet investissement vient du double partenariat signé fin octobre avec Dangote, le géant Nigérien, pour l’installation d’une usine de fabrication de ciment et l’implantation d’une usine de traitement de phosphate. Plusieurs autres événements et faits sont aussi à mettre au crédit de l’an 2019 qui aura toute somme, été plus que satisfaisante pour la République togolaise : le 1er emprunt sur le marché international, 1ère notation financière internationale de la République togolaise, la tenue du Forum Togo-Union européenne et ses 980 milliards de Francs CFA de promesses fermes d’investissements…
Selon Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat du Togo, l’amélioration du climat des affaires devrait stimuler l’investissement privé.
“Cette nouvelle gratifiante (valorisant) renforce notre conviction que nous sommes sur la bonne voie avec les diverses réformes (et mesures) entreprises afin d’assurer le développement inclusif et la prospérité de notre pays”, affirme Victoire Dogbé.
Il est important de souligner que la République togolaise fait partie des pays ayant tiré le continent africain vers le haut en 2019. Les entrées d’Investissement direct étranger à destination du pays, ont ainsi poursuivi leur tendance haussière pour la troisième année consécutive, cumulant 230 milliards de Francs CFA.
A noter que le stock intérieur des investissements directs étrangers au Togo a atteint en 2019, 3 milliards de dollars, contre 520 millions il y a neuf ans. Le président togolais s’est félicité de ces performances réalisés par le pays qui va contribuer à coup sûr la mise en œuvre du PND 2018-2022 (Plan National de Développement).
“Cette augmentation a été soutenue par la diversification des investissements, la poursuite de la recherche de ressources, et une reprise en Afrique du Nord après cinq années de faibles entrées de capitaux”, explique le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Articles similaires