Togo-UE : trois entrepreneurs ont été appuyés financièrement par la BOA à hauteur de 412 millions de FCFA

Togo-UE : trois entrepreneurs ont été appuyés financièrement par la BOA à hauteur de 412 millions de FCFA

Dans le cadre du soutien des projets bancables qui ont fait partie du Forum économique co-organisé par le Togo et l’UE, trois entrepreneurs du Togo ont profité d’un financement de la part de la BOA à hauteur de 412 millions FCFA. Cet appui entre dans le cadre du plan de développement des jeunes entreprises au Togo mise en place par le chef d’État togolais, Faure Gnassingbé.

Trois entrepreneurs togolais ont bénéficié du soutien de la BOA

Durant cette cérémonie, un accord a été signé le 23 juillet dernier, au sein du Palais présidentiel du Togo, entre le gouvernement avec le soutien du président de la République Faure Gnassingbé, la BOA représentée au Togo par Abdallah Ikcheb et le Patronat. Cet accord signé vise à renforcer le soutien des différents projets sélectionnés durant le forum économique UE-Togo surtout en assurant l’accompagnement financier et technique de la BOA. Cette dernière constitue le premier partenaire stratégique qui assure le soutien les jeunes entrepreneurs au Togo.
D’après l’actualité du Togo publiée dans Togo first, les 3 entrepreneurs appuyés par la BOA sont issus d’une première phase de sélection effectuée au sein du Forum économique UE-Togo FETUE.
Les trois jeunes entrepreneurs sont : Adamas Koudou pour son entreprise Natu Kinkeliba Sarl, soutenu par 112 millions de FCFA, Lifaname Kolani de la société Africa Yvette, profitant chacun de 150 millions de FCFA et Akitani Kodjo Delalli de l’entreprise Artech Togo bénéficiant d’un appui de 150 millions de FCFA.

Pérenniser le partenariat

Selon le ministre chargé du Commerce au Togo, l’accord entre les trois partie, permettrait de maintenir le partenariat entre la BOA, le secteur privé et le gouvernement. En outre, il constitue une occasion de formaliser un cadre de travail adéquat d’une commission ad hoc afin de permettre une bonne poursuite des travaux d’appui financier des différents projets retenus durant le Forum UE-Togo.
Le ministre a assuré qu’aucun opérateur économique ne sera laissé de côté. En effet, les 13 autres projets qui ont participé au Forum sont encore à l’étude et devront certainement faire l’objet d’attention de la Commission ad hoc mise en place par la BOA jusqu’à la maturation de leur projet.

Articles similaires