Togo | Rapport des journaux en ligne avec les institutions de la république et les partis politiques

Togo | Rapport des journaux en ligne avec les institutions de la république et les partis politiques

Acteurs pouvant produire et diffuser des informations sur tous les supports médiatiques, les journalistes sont des personnes essentielles dans le domaine de la communication. Ces derniers ont cette aptitude à rédiger des articles portants sur des actualités diverses en vue d’informer de former et de divertir l’opinion. Mais malheureusement, dans l’exercice de leur métier, il leur arrive d’être confrontés à des sujets qui imposent une certaine hauteur d’analyse, au risque de rentrer dans une manœuvre conflictuelle les engageant avec certaines institutions de la république ou certains partis politiques.

La presse en ligne influence l’opinion publique

Aujourd’hui, beaucoup sont ceux-là qui s’accordent à dire que les professionnels de médias en général et les journalistes notamment, dans l’exercice de leur métier, risquent leur vie. En effet, véritables influenceurs d’opinion publique, les organes de presse participent à la diffusion des informations et à la construction des jugements dans une certaine mesure. Au Togo, dans l’univers médiatique, foisonne des centaines de titres de journaux privés, de sites en lignes à l’instar du Togo news, actu Togo, Togo actualité, Togo info […] et des organes de presse avec des contenus diversement appréciés par chaque audience.

Un rapport quelquefois tendu

Des institutions comme la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC), ou l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) sont des organes qui, tant bien que mal, orientent et régularisent le secteur afin de permettre aux professionnels des différents médias de faire valoir plus de professionnalisme dans le traitement de certains sujets. Cependant, nonobstant les efforts de part et d’autres, il arrive que les rapports entre certains journaux d’actualités et certaines institutions de la république ou encore certains partis politique ne soient pas des plus cordiaux. Du fait d’être moins sujette à la neutralité, certains journaux d’informations n’hésitent pas à basculer rapidement dans la diffamation et dans les opinions biaisées. Ce qui ne contribue pas malheureusement à asseoir un climat favorable à tous.
Mais soulignons quand même que ces dernières années, beaucoup de professionnalisme s’invite dans l’univers médiatique Togolais. On voit de plus en plus de journaux en ligne togolais et d’organes de presse traitants l’actualité togolaise et d’ailleurs dans un certain rapport de convivialité avec le gouvernement et les acteurs politiques. Pas forcément comme d’aucuns le penserait, dans l’intérêt de plaire à un tel, mais plutôt comme le penserait d’autres, pour collaborer ensemble à servir de l’information purement neutre et dépassionnée.

Articles similaires