Reprise prochaine des vols : les voyageurs soumis à de nouvelles mesures !

Reprise prochaine des vols : les voyageurs soumis à de nouvelles mesures !

À quelques jours de la reprise des vols et de la réouverture de l’espace aérien, une ordonnance du président togolais ‘Faure Gnassingbé’ vient préciser un régime rigoureux de contrôle auquel les voyageurs seront soumis. Selon l’ordonnance, ‘le voyageur doit obligatoirement présenter, avant son embarquement, l’attestation de test (-) au transporteur aérien’. “Ces nouvelles mesures n’excluent pas l’application des mesures recommandées par l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé)”, a ajouté ‘Faure Gnassingbé’. Des travaux d’aménagement sont d’ores et déjà en cours pour la mise en place d’un labo mobile pour tester les voyageurs à l’arrivée. Selon le chef d’État togolais, le laboratoire s’inscrit dans la logique de préserver (conserver ou entretenir) le tissu socio-économique et de vivre avec le virus. Trop moderne, celui-ci serait l’un des premiers dans la sous-région. Cependant, le pays allège les mesures applicables aux Togolais qui rentrent et aux voyageurs qui arrivent à Lomé. Il est important de rappeler que la mesure de mise en quarantaine (isolement sanitaire) ne s’appliquera plus qu’aux passagers suspects.

La reprise des vols, encadrée par une palette de mesures

D’importantes mesures sont ainsi prises à l’aéroport International Gnassingbé Eyadéma pour assurer la veille épidémiologique et encadrer la reprise des vols.
À noter que le secteur aéroportuaire et aérien est de loin l’un des plus frappés par le nouveau coronavirus. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a publié la semaine dernière ses recommandations pour assurer la circulation aérienne dans les meilleures conditions possibles. Celles-ci incluent particulièrement : la désinfection des appareils, le port de masques pendant les vols et dans les aéroports, et de tester automatiquement les voyageurs.
Cette crise sans précédent a permis à l’aéroport International Gnassingbé Eyadéma de développer une activité cargo. Des milliers de tonnes d’équipements sanitaires (gel hydro alcoolique, caches nez, thermomètres frontaux, combinaisons complètes, atomiseurs, masques, etc.) destinés à la lutte contre le coronavirus, qui sévit un peu partout sur la planète, ont été débarqués le mois dernier. Pour la République togolaise, mais également pour les pays de la région. “On doit respecter à la lettre les instructions sanitaires”, a ajouté Tedros Adhanom Ghebreyesus,, le président de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

 

Source : https://lomegraph.com

Articles similaires